dernière mise à jour le 14 mai 2004

mise à jour le 19 octobre 2012

Expérience personnelle et recherches bibliographiques sur les douleurs chez la personne âgée en pratique gériatrique institutionnelle.

Définition

Définition et lexique de l'Association Internationale pour l'Etude de la Douleur (IASP).

Vous quittez ce site : International Association for the Study of Pain (IASP)

A. Définition                                                     

"Sensation subjective désagréable et expérience émotionnelle en réponse à une atteinte tissulaire réelle ou potentielle ou décrite en ces termes".

B. Lexique

Lexique de la douleur (source : d'après les définitions de la IASP, traduction par l'auteur de ce site)

Attention : la traduction a été effectuée par l'auteur de ce site. Cette version française n'a pas été vérifiée quant à sa fiabilité et à sa validité après traduction.

 

Allodynie Douleur causée par un stimulus qui, normalement, n'est pas douloureux.
Analgésie Absence de douleur en réponse à une stimulation qui normalement aurait dû être douloureuse.
Anesthésie douloureuse Douleur dans une zone ou région qui est anesthésiée (privée de sensibilité).
Causalgie Syndrome de douleur persistante à type de brûlure, allodynie et hyperpathie après une lésion nerveuse traumatique, souvent associée à une dysfonction vasomotrice et sudomotrice précédant des troubles trophiques. Parfois qualifiée de syndrome régional complexe de type II
Dysesthésie Sensation anormale désagréable, qui peut être spontanée ou provoquée.
Hyperalgésie Réponse exagérée à une stimulation qui normalement est douloureuse.
Hyperesthésie Sensibilité exagérée à une stimulation non douloureuse.
Hyperpathie Syndrome douloureux caractérisé par une réponse exagérée à un stimulus, en particulier un stimulus répétitif, même si le seuil est augmenté. Ce syndrome peut se présenter avec une allodynie, une hyperesthésie, une hyperalgésie ou une dysesthésie.
Hypoalgésie Diminution de la douleur provoquée par un stimulus qui, normalement, est douloureux.
Hypoesthésie Diminution de la sensibilité à une stimulation non douloureuse.
Neuropathique (douleur) Douleur initiée ou causée par une lésion primaire ou une dysfonction du système nerveux périphérique ou central. La notion de douleur neurogène englobe aussi les perturbations transitoires du système nerveux périphérique.
Névralgie Douleur siégeant dans le territoire d'un ou de plusieurs nerfs.
Névrite Inflammation d'un ou de plusieurs nerfs.
Seuil de tolérance à la douleur La plus haute intensité de douleur qu'un sujet est prêt à supporter.
Nociceptif (stimulus) Un stimulus est dit nociceptif lorsqu'il est capable de produire une lésion tissulaire.
Nocicepteur Un récepteur qui est sensible préférentiellement à un stimulus nociceptif ou à un stimulus qui serait nociceptif s'il se prolongeait.
Paresthésie Sensation anormale qui peut être spontanée ou provoquée. Cette sensation n'est pas désagréable, ce qui la différencie de la dysesthésie.
Seuil douloureux La plus faible expérience de douleur qu'un sujet puisse reconnaître.



Revenir au sommaire de la page relative à la douleur chez la personne âgée : expérience personnelle et recherches bibliographiques sur les douleurs chez la personne âgée en pratique gériatrique institutionnelle.

 


Ecrivez à l'auteur : pour Bernard Pradines

Retour à la page d'accueil